janvier 25, 2016

Le syndrome de la mort subite du nourrisson (SMSN)

Qu’est-ce que le syndrome de la mort subite du nourrisson ?

Le syndrome de la mort subite du nourrisson (SMSN) désigne le décès subit d’un bébé dans son sommeil, qui demeure inexplicable même après une autopsie complète. Le SMSN touche le plus souvent des bébés âgés de 2 à 4 mois.

Quelle est la cause du SMSN ?

La cause du SMSN est inconnue, mais il existe des pratiques sécuritaires bien définies à suivre pour le sommeil de votre bébé afin de réduire le risque de SMSN. Certains bébés, comme les prématurés et ceux dont le poids est faible à la naissance, courent des risques de SMSN plus élevés.

Que puis-je faire pour réduire le risque de SMSN ?

Mettez toujours votre bébé sur le dos pour dormir (la nuit et pour les siestes).
Les bébés qui dorment sur le dos courent moins de risque de SMSN que ceux qui dorment sur le ventre ou sur le côté. Les bébés et les nouveau-nés en bonne santé ne s’étouffent pas et ils n’ont pas d’autres problèmes en dormant sur le dos.

Lorsque votre bébé peut se retourner de lui-même sur le ventre, habituellement entre l’âge de 5 et 7 mois, il n’est plus nécessaire de le remettre sur le dos s’il se tourne pendant son sommeil.

Certains bébés s’endorment lorsqu’ils voyagent dans un siège d’auto. Retirez votre bébé du siège d’auto une fois arrivé à destination. Ne laissez jamais votre bébé dormir dans son siège d’auto, sa poussette, une balançoire pour bébé ou une sauteuse, car ses voies respiratoires pourraient s’en trouver bloquées.

Quand un bébé est éveillé, il a besoin de passer du temps sur le ventre. Il peut être placé sur le ventre en présence d’une gardienne ou d’un adulte qui le surveille. Le fait d’être sur le ventre aide un bébé à renforcer les muscles du cou et des épaules et à prévenir l’aplatissement temporaire de l’arrière du crâne.

 

Plus d’informations sur HealthLink BC (en français)