Le diabète type 2 juin 16, 2017

Le diabète de type 2, une maladie moderne

Le diabète, c’est quoi ?

Le diabète est une maladie chronique qui ne se guérit pas mais que l’on peut traiter et contrôler.

D’après les statistiques du Gouvernement du Canada, cette maladie toucherait actuellement 4,7 %[1] de la population toute confondue en Colombie-Britannique.

Une personne diabétique est une personne qui présente un taux anormalement élevé de glucose dans le sang. Il s’agit d’un type de sucre présent dans certains aliments qui nous permet d’apporter l’énergie nécessaire à notre organisme.

Cette maladie est causée par un manque ou un défaut d’utilisation de l’insuline. Cette hormone sécrétée par le pancréas permet en temps normal d’équilibrer le taux de glucose circulant dans le sang. Cette fonction étant affectée, le corps n’est plus en mesure d’utiliser ni de stocker le glucose convenablement, ce qui entraîne son accumulation excessive dans le sang (=hyperglycémie).

 

Quels sont les différents types de diabète ?

Il est important de distinguer :

Le prédiabète – Etat caractérisé par une glycémie (taux de glucose dans le sang) plus élevée que la normale, mais sans être suffisamment élevée pour établir le diagnostic du diabète.

– Les personnes prédiabétiques sont fortement à risque de développer le diabète de type 2, à moins de pratiquer une activité physique régulière et d’adopter une alimentation saine et faible en matières grasses.

Diabète de type 1 – Se manifeste généralement dès l’enfance, l’adolescence ou chez les jeunes adultes, représente 10 % des cas de diabète.

– Le pancréas fabrique peu ou pas d’insuline.

– Les diabétiques de type 1 peuvent équilibrer leur glycémie uniquement à l’aide d’injections quotidiennes d’insuline (ils sont « insulino-dépendants »).

Pour en savoir plus, regardez nos vidéos interview du Dr. Jean-Pierre Chanoine.

Diabète de type 2 – Se manifeste souvent à l’âge adulte (particulièrement chez les personnes de plus de 40 ans en surpoids), représente 90 % des cas de diabète.

Depuis quelques années, nous avons pu constater qu’il apparaît chez des personnes de plus en plus jeunes. Notamment dans les populations à risque, il peut même apparaître dès l’enfance.

– Le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline pour répondre aux besoins corporels ou bien l’organisme n’utilise pas efficacement l’insuline produite.

– Les diabétiques de type 2 peuvent équilibrer leur glycémie à l’aide d’injections quotidiennes d’insuline et/ou de médicaments par voie orale.

Diabète gestationnel – Aussi appelé diabète de grossesse, il peut toucher 2 à 4% des femmes enceintes, et se manifeste souvent vers la fin du 2e et au 3e trimestre.

– La femme enceinte développe une résistance à l’action de l’insuline causée par les hormones du placenta (organe reliant le fœtus à l’utérus).

– Dans la majorité des cas, il disparaît après l’accouchement. La mère est cependant plus à risque de développer un diabète de type 2 dans les années qui suivent.

 Cet article se focalise sur le diabète de type 2, étant donné que celui-ci soit le plus courant dans le monde.

 

Quels sont les facteurs de risques ?

Certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres de développer le diabète de type 2 de par leur origine, leur style de vie, leurs antécédents familiaux,… Voici les principaux facteurs de risque :

  • Les antécédents de diabète de type 2 dans la famille (parents, frère, sœur)
  • L’âge : 40 ans ou plus
  • L’excès de poids
  • Le tour de taille élevé, surtout si la graisse est concentrée autour du ventre
  • L’origine ethnique : aborigène, africaine, hispanique, asiatique ou origine des îles du Pacifique ou d’Asie du Sud
  • L’hypertension artérielle (> 14/9 cmHg)
  • Un taux de cholestérol HDL trop bas ou un taux de triglycérides trop élevé
  • Le style de vie sédentaire avec un faible niveau d’activité physique
  • L’état prédiabétique diagnostiqué auparavant avec une glycémie élevée
  • Les antécédents de diabète au cours d’une grossesse ou naissance d’un bébé de plus de 4kg
  • La prise de cortico-stéroïdes (médicament) en grande quantité

Diabète Québec propose un test simple et rapide qui vous permet de déterminer si vous êtes à risque ou non de développer le diabète de type 2 (http://www.preventiondiabete.ca/faites-le-test).

 

Quelles sont les complications ?

Les complications du diabète apparaissent plus ou moins rapidement sur le long terme lorsque celui-ci est mal équilibré, c’est-à-dire que le corps est régulièrement en hyperglycémie prolongée et non traitée.

Les vaisseaux sanguins et les nerfs sont alors endommagés, principalement au niveau des yeux, du cœur, des reins, des jambes et surtout des pieds ; cela pouvant occasionner une diminution de la vision pouvant aller jusqu’à la cécité, un risque d’infarctus (crise cardiaque), une défaillance des reins, ainsi que des plaies ou des ulcères récalcitrants essentiellement au niveau des pieds conduisant parfois à l’amputation. Chez les hommes, la capacité à avoir une érection est très souvent fortement perturbée. D’où l’importance de bien équilibrer son diabète, afin de réduire significativement le risque de développer les complications liées à la maladie.

 

Les symptômes qui doivent vous alarmer

Ces symptômes apparaissent lors d’une hyperglycémie occasionnelle ou prolongée et peuvent constituer une raison de consulter votre médecin traitant afin de réaliser un test de dépistage s’ils persistent.

  • Bouche sèche et augmentation de la soif
  • Envie fréquente d’uriner
  • Augmentation de l’appétit
  • Gain ou perte de poids inexpliquée
  • Fatigue importante, manque d’énergie (somnolence)
  • Infections cutanées fréquentes, plaies à cicatrisation lente
  • Infections vaginales récurrentes
  • Vision floue
  • Picotements ou engourdissement dans les mains ou les pieds

 

Quelle est la prévention pour le diabète de type 2 ?

Voici quelques actions visant à prévenir le diabète de type 2, c’est-à-dire qu’elles permettent de ralentir son apparition ainsi que ses complications associées :

 

  • Pratiquer une activité physique régulière.

Cela vous apportera de nombreux bénéfices : moyen de contrôle du poids, état de bien-être, équilibre de la glycémie, diminution du risque de maladies cardiaques, de la tension artérielle, du cholestérol sanguin et du stress.

  • Avoir une alimentation saine et équilibrée.

Evitez de consommer des aliments riches en matières grasses, en sel et en glucose surtout. Analysez bien les étiquettes des produits que vous achetez. Cuisinez vous-même et évitez les plats préparés car ils contiennent souvent beaucoup de sel et de sucres ajoutés ! Demandez conseil à une diététicienne ou encore à votre médecin traitant.

  • Garder un poids adapté et stable.

Contrôlez votre IMC (Indice de Masse Corporelle) et votre tour de taille.

(http://www.passeportsante.net/fr/VivreEnSante/Tests/Test_IMC.aspx)

  • Gérer son stress.

Lors d’un état de stress, le corps libère certaines hormones (comme le cortisol) qui provoquent une hausse de la glycémie. Sachez donc relâcher la pression aussi souvent que possible afin d’éviter ces légers états d’hyperglycémie répétés et néfastes sur le long terme.

  • Ne pas fumer.

Le tabagisme actif et en forte consommation augmente le risque de développer le diabète.

De plus, une personne diabétique continuant à fumer développe beaucoup plus rapidement des complications vasculaires (plaies aux pieds inguérissables jusqu’à l’amputation).

 

Comment traiter le diabète de type 2 ?

Tout d’abord, une personne diabétique doit avoir reçu une bonne éducation sur le fonctionnement de la maladie, les complications possibles ainsi que sur son traitement personnalisé. La bonne compréhension de toutes ces notions garantit le plus souvent une assiduité du traitement.

Par ailleurs, les 5 actions citées précédemment dans la prévention du diabète ont également démontré leur efficacité pour aider à mieux équilibrer le diabète de type 2.

Il faudra particulièrement veiller à manger des aliments à faible teneur en glucose afin d’éviter l’hyperglycémie, ainsi qu’à maintenir une tension artérielle en-dessous de 13/8 cmHg afin d’éviter que certaines complications apparaissent malgré tout (problèmes yeux, reins, cœur), ceci avec l’aide de votre médecin traitant.

Pour finir, il est nécessaire de contrôler régulièrement la glycémie (jusqu’à 4x/jour si le diabète est très instable) à l’aide d’un glucomètre (appareil destiné à cet usage et illustré sur la photo)[2]

En cas de glycémie trop élevée, il faudra la diminuer à l’aide de médicaments et/ou d’injections d’insuline (1 à 4x/jour).

 

 

Comment se faire dépister ?

En cas de doute, consultez votre médecin traitant et demandez-lui s’il y a lieu de réaliser un test sanguin de dépistage. Il pourra également vous référer à un centre de santé qui le pratique. Ce test sanguin peut se réaliser le matin à jeun ou bien à n’importe quel moment de la journée. En fonction des résultats, votre médecin pourra établir un diagnostic.

Le diabète exige de grands changements dans votre mode de vie et semble imposer de nombreuses contraintes. Cela peut vous paraître insurmontable au premier abord mais si vous êtes entouré par des professionnels de la santé spécialisés et que vous vous focalisez sur chaque changement individuellement, vous aurez toutes les chances de vivre plus confortablement avec cette maladie.

 

[1] http://www.statcan.gc.ca/tables-tableaux/sum-som/l02/cst01/health54a-fra.htm

[2] https://www.google.ca/search?q=glucom%C3%A8tre&espv=2&biw=1366&bih=638&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjQgrrjlNzPAhVK0mMKHXWbAs8Q_AUIBigB#imgrc=0221RE3QDJcmbM%3A

 

Rédigé par Anne-Sophie Soetaert, Perioperative Nurse.

Pour plus d’informations merci de contacter RésoSanté C-B sur info@resosante.ca

References : 

KEMPER, Donald W. Guide-santé Colombie Britanique : une référence pour la santé de toute la famille. Ministry of Health Services de la Colombie Britannique, Victoria, 2004, 464 p.

Association Canadienne du Diabète. Le prédiabète. Avril 2009, 2p.

Association Canadienne du Diabète. L’essentiel sur le diabète de type 2. Juin 2009, 2p.

Association Canadienne du Diabète. Une alimentation saine pour la prévention et le traitement du diabète. Juillet 2008, 4p.

Canadian Diabetes Association, Canadian Diabetes Association, [http://www.diabetes.ca]

Diabète Québec, Etes-vous à risque ?, [http://www.preventiondiabete.ca]

PasseportSanté.net, Un clic pour comprendre, des solutions pour agir [http://www.passeportsante.net]

Gouvernement du Canada, Statistiques Canada, [http://www.statcan.gc.ca]