janvier 25, 2016

Le vaccin contre le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la polio (DCaT-VPI)

Que sont le tétanos, la diphtérie, la coqueluche et la polio ?

Le tétanos est causé par une bactérie qu’on retrouve normalement dans le sol. Lorsque la bactérie pénètre la peau par une coupure ou une égratignure, elle produit un poison qui peut engendrer la crispation de tous les muscles du corps. Cette maladie est d’autant plus grave si les muscles respiratoires sont affectés. Jusqu’à une personne sur cinq qui contracte le tétanos peut en mourir.

La diphtérie est une infection grave du nez et de la gorge causée par la bactérie diphtheriae. Cette bactérie se transmet par la toux et les éternuements ou par un contact cutané direct. La maladie peut avoir comme conséquences des problèmes respiratoires importants, une insuffisance cardiaque et la paralysie. Jusqu’à une personne sur 10 qui contracte la diphtérie peut en mourir.

La coqueluche est une infection grave des voies respiratoires causée par la bactérie pertussis. La coqueluche peut engendrer une pneumonie, des crises épileptiques, des lésions cérébrales ou la mort. Ces complications affectent principalement les nourrissons. Les bactéries de la coqueluche sont transmises par la toux, les éternuements, et le contact rapproché. La maladie peut causer une toux sévère caractérisée par un sifflement à la fin de chaque quinte. Cette toux peut durer plusieurs mois et se manifeste surtout pendant la nuit. Environ un nourrisson sur 170 qui contracte la coqueluche peut en mourir. Pour plus amples renseignements, consultez HealthLinkBC File n° 15c La coqueluche (la toux coquelucheuse).

La polio est causée par une infection virale. Bien que la majorité des cas de polio ne présentent aucun symptôme, il arrive que la polio cause la paralysie des bras, des jambes, ou même la mort. La paralysie atteint une personne sur 200 qui contracte le virus. La polio est transmise par le contact avec les selles d’une personne atteinte. La contraction du virus peut survenir par la consommation de nourriture souillée, ou par l’ingestion d’eau contaminée.

Le tétanos, la diphtérie et la polio sont rares en Colombie- Britannique grâce à la vaccination systématique. La coqueluche est toujours présente, mais moins courante qu’avant et plus bénigne chez les personnes immunisées.

 

Plus d’informations sur HealthLink BC (en français)