janvier 25, 2016

Le vaccin contre l’hépatite A

La vaccination a sauvé plus de vies au Canada au cours des 50 dernières années que toute autre mesure sanitaire.

Qu’est-ce que l’hépatite A ?

L’hépatite A est un virus qui s’attaque au foie. Les symptômes de l’hépatite A comprennent de la fatigue, de la fièvre, des nausées et des vomissements, une perte d’appétit, des douleurs abdominales, une urine foncée, des selles de couleur pâle et la jaunisse (jaunissement de la peau et du blanc des yeux). Certaines personnes, en particulier les jeunes enfants, peuvent ne présenter aucun symptôme. Il y a de un à trois décès pour 1000 personnes infectées. Les personnes âgées de plus de 50 ans courent plus de risque de mourir de l’hépatite A.

Ce vaccin protège contre le virus de l’hépatite A. Il est approuvé par Santé Canada.

Quels sont les avantages du vaccin contre l’hépatite A ?

Ce vaccin est la meilleure façon de se protéger contre l’hépatite A. Lorsque vous êtes vacciné, vous contribuez également à protéger les autres.

Quelles sont les réactions potentielles au vaccin ?

La vaccination est très sécuritaire. Il vaut mieux se faire vacciner que d’attraper l’hépatite A.

Les réactions les plus courantes au vaccin incluent douleur, rougeur et gonflement du bras au point d’injection. Il peut y avoir également mal de tête, fatigue, fièvre, et maux d’estomac. Ces réactions sont légères et ne durent généralement qu’un jour ou deux.

*Ne donnez pas d’ibuprofène à un enfant de moins de 6 mois sans en parler d’abord à votre fournisseur de soins de santé.

Pour de plus amples renseignements sur le syndrome de Reye, consultez HealthLinkBC File n° 84 Le syndrome de Reye.

Il est important d’attendre 15 minutes à la clinique après toute vaccination, car il existe le risque très rare — moins d’un cas sur un million — d’une réaction allergique appelée anaphylaxie, qui peut être fatale. Elle se manifeste par de l’urticaire, de la difficulté à respirer, une enflure de la gorge, de la langue ou des lèvres. Votre professionnel de soins de santé est prêt à intervenir si une telle réaction se produit. Le traitement d’urgence comprend l’administration d’épinéphrine (adrénaline) et le transport en ambulance au service d’urgence le plus proche. Si vous présentez de tels symptômes après avoir quitté la clinique, appelez le 9-1-1 ou le numéro des services d’urgence de votre région.

Il est important de signaler toutes les réactions sévères ou inattendues à votre fournisseur de soins de santé.

Qui ne doit pas recevoir le vaccin ?

Consultez votre professionnel de santé si vous avez déjà eu une réaction potentiellement mortelle à une dose de vaccin contre l’hépatite A, ou à un des composants du vaccin comme la néomycine, ou au latex.

Il n’est pas nécessaire de retarder une vaccination à cause d’un rhume ou d’une autre maladie bénigne. Cependant, si vous avez des inquiétudes, parlez-en avec votre professionnel de santé.

 

Plus d’informations sur HealthLink BC (en français)