janvier 25, 2016

Maladies liées à l’eau contaminée (ou maladies hydriques) en Colombie-Britannique

Que sont les maladies hydriques ?

Les maladies hydriques sont des infections causées par l’ingestion d’eau potable contaminée par certains germes, comme les bactéries, les virus ou les parasites.

La contamination peut être causée par des bactéries comme la salmonelle ou le Campylobacter, par les virus, ou des petits parasites, notamment Cryptosporidia, Giardia, et plus rarement le toxoplasme.

Comment se propagent les maladies hydriques ?

Les maladies hydriques surviennent lorsque des excréments humains ou animaux contenant ces germes contaminent les systèmes d’eau potable. Ce cas est plus fréquent pour les systèmes de distribution d’eau potable publics et privés s’approvisionnant à partir des eaux de surface comme la pluie, les ruisseaux, les rivières et les lacs.

L’eau de surface peut être contaminée quand les animaux, les humains ou les animaux de compagnie défèquent dans les eaux de surface ou à proximité de celles-ci. Les animaux de compagnie, le bétail, la volaille, ou les animaux sauvages comme le castor, le cerf ou les rongeurs peuvent être infectés. Le ruissellement des excréments d’origine humaine à partir des décharges, des champs d’épuration, des canalisations d’égout, ou des développements résidentiels ou industriels peut aussi contaminer aussi l’eau de surface.

Des épidémies surviennent-elles en Colombie- Britannique ?

Lorsque de nombreuses personnes tombent malades du fait d’une infection liée à l’eau contaminée, on appelle cela
« épidémie ».

Une telle épidémie peut survenir quand l’eau potable n’est pas convenablement traitée ou si les réservoirs de stockage de l’eau deviennent infectés par des germes.

Il est difficile de repérer les cas occasionnels d’infection liée à l’eau contaminée en dehors des épidémies, car la plupart des maladies liées à l’eau contaminée peuvent être aussi propagées par la nourriture ou par le contact direct d’autres personnes ou d’animaux.

 

Plus d’informations sur HealthLink BC (en français)