hépatite C janvier 25, 2016

Vivre avec l’infection au virus de l’hépatite C

Quels sont les symptômes d’une infection au virus de l’hépatite C (VHC) ?

La plupart des gens qui ont une infection au VHC se sentent bien et ne présentent pas de symptôme. Ils ne savent pas forcément qu’ils ont été exposés au VHC. Certaines personnes peuvent être malades brièvement en présentant des symptômes qui apparaissent d’ordinaire 6 à 12 semaines après avoir été infectées par le virus.

Les symptômes d’une infection aiguë à l’hépatite C comprennent de la fièvre, de la fatigue, des douleurs abdominales, une urine foncée, des selles pâles, une perte d’appétit, des nausées, des vomissements, et de la jaunisse (jaunissement de la peau et du blanc des yeux). Il advient que certaines personnes atteintes présentent des symptômes à long terme comme la fatigue, le manque d’énergie, ou des problèmes digestifs.

Environ 7 personnes sur 10 infectées par le VHC restent porteuses du virus pour le restant de leurs jours. Elles demeurent contagieuses et peuvent transmettre le virus à d’autres. Elles courent également le risque de devenir gravement malades plus tard dans leur vie.

Pour plus de renseignements sur la manière d’évaluer votre risque d’infection, consultez la fiche HealthLinkBC File no 40a Infection au virus de l’hépatite C.

Existe-t-il un traitement ou un vaccin contre l’hépatite C ?

Actuellement, il n’existe pas de vaccin protégeant des infections au VHC; il existe cependant des traitements très efficaces pour les personnes qui vivent avec une infection chronique. Si vous êtes infecté, discutez des options de traitement avec votre fournisseur de soins de santé.

Que vous suiviez un traitement ou non, vous devriez consulter votre fournisseur de soins de santé régulièrement et subir des analyses de sang pour surveiller vos fonctions hépatiques et votre état de santé général. Vous pouvez également être référé à un spécialiste pour des examens et une évaluation plus poussés. Certains résidants de la C.-B. atteints d’hépatite C qui ont des lésions au foie sont admissibles au traitement pour éliminer l’infection. Le traitement des personnes admissibles est financé par les fonds publics dans le cadre du régime BC PharmaCare. D’autres personnes souffrant de graves lésions au foie peuvent avoir besoin d’une greffe du foie.

 

Plus d’informations sur HealthLink BC (en français)