Actualités
retour au blog
20161003_130652 Enfance octobre 5, 2016

La petite enfance : vecteur de vitalité des communautés francophones en situation minoritaire

Le lundi 3 octobre à 11 h 30 la communauté francophone, dont RésoSanté C.-B., M. Denis Lorieau représentant régional du commissaire aux langues officielles du Canada et Mme Marie-Pierre Lavoie présidente de la FPCB, se sont réunies à l’école Anne Hébert pour écouter en vidéo conférence M. Graham Fraser, commissaire aux langues officielles du Canada présenter son rapport.

Celui-ci met en avant le manque de soutien du humain et financier au développement de la petite enfance.

La petite enfance est un des déterminants de la santé c’est pourquoi RésoSanté soutient les Centres d’Appui à la Famille et la petite Enfance. Le développement de la petite enfance en français permettra la pérennité de la langues et des services disponibles pour les francophones de Colombie-Britannique.

Félicitations à la Fédération des Parents Francophones de C.-B. pour son dynamisme !

Extrait du discours de M. Graham Fraser, commissaire aux langues officielles du Canada

J’ai publié aujourd’hui le rapport La petite enfance : vecteur de vitalité des communautés francophones en situation minoritaire, qui dresse un portrait des enjeux liés au développement de la petite enfance, un domaine particulièrement important pour la vitalité des communautés francophones.

Le rapport montre que le développement de la petite enfance dans les communautés francophones est miné notamment par un manque de ressources, y compris la pénurie de personnel et le manque d’infrastructures, et la fragmentation des services.

Il relate que l’absence d’un financement dédié précisément à ce secteur dans la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018 a laissé les communautés francophones vulnérables et souvent incapables de répondre à leurs besoins.

Dans ce rapport, j’ai évoqué différentes initiatives gouvernementales qui pourraient représenter des occasions importantes pour combler ces lacunes, et j’ai formulé quatre recommandations à l’intention de la ministre de Patrimoine canadien et du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social.

Reportage de Radio Canada de Julie Langry