La santé mentale, on s’en parle!

 

« La santé mentale, on s’en parle ! » est un projet qui s’adresse à des jeunes étudiants (de 13 à 25 ans) francophones et issus de l’immigration.
L’initiative offre un panel d’outils et de connaissances qui permettront aux jeunes de surveiller, de comprendre et de gérer leur santé mentale et leurs émotions mais aussi d’identifier les facteurs de stress au quotidien.

La psychologie et la santé mentale sont des sphères importantes de la vie quotidienne et l’entrée dans l’adolescence, mais aussi dans l’âge adulte sont des périodes essentielles du développement et nécessitent une attention toute particulière. Les changements causés par certains évènements de vie peuvent être bouleversants et font parfois émerger des vulnérabilités ou encore des difficultés rendant souvent la santé mentale ainsi que la qualité de vie précaires.

 

 

Notre équipe est alors parti de plusieurs constats:

  • Un jeune sur trois pourrait se trouver en situation de difficulté psychologique ou dans une zone dite « de vulnérabilité » concernant sa santé mentale
  • Les jeunes issus de l’immigration ont des besoins spécifiques et nécessitent des outils et ressources adaptés à leur bien-être psychologique
  • La Colombie-Britannique et l’Alberta n’offrent que peu de ressources et de littéracie en santé mentale, en français
  • La pandémie qui a bouleversé le monde a aussi eu un impact négatif sur la santé mentale des jeunes immigrants, déjà précaire

 

Le projet, financé par l’Agence Santé Publique Canada, s’étend sur trois phases. Tout au long de la première année, notre équipe d’experts et de chercheurs s’est concentrée sur le développement de contenu spécifique qui permet de répondre à la demande et aux besoins d’une population minoritaire de jeunes immigrants francophones en Colombie-Britannique.

Aujourd’hui, l’application est fonctionnelle et offre un bel éventail d’activités et de ressources adaptées développées par les experts identifiés par RésoSanté C.-B. afin d’assurer le maintien d’une santé mentale positive. L’application Speakbox offre également l’accès à un journal qui permet de suivre l’évolution du jeune et de ses émotions dans le temps.

 

Lors de la première année du projet, un panel de jeunes a été invité à tester l’application et son contenu pendant plusieurs mois. Les équipes de chercheurs (dont les protocoles ont tous été validés par le comité éthique du Canada) ont ensuite mené des groupes de discussions (virtuels) afin de recueillir les commentaires et les suggestions de ces jeunes utilisateurs. Tout au long de l’été les experts en santé mentale et développeurs web ont travaillé sur l’amélioration de l’application et le développement des ressources en prenant en compte les données recueillies lors de nos différentes rencontres avec les testeurs, les intervenants et les familles.

 

Dans les mois à venir, nos équipes vont continuer à identifier et développer de nouvelles ressources toujours plus adaptées et spécifiques à notre cible. Nous allons prendre en compte les impacts négatifs de la crise sanitaire et mettre au point des contenus plus ciblés et plus pertinent pour une population de jeunes immigrants francophones en Colombie-Britannique et en Alberta.

Nos objectifs sont les suivants:

  • Favoriser une santé mentale positive pour une meilleure qualité de vie
  • Permettre le renforcement des aptitudes sociales et individuelles avec des outils d’auto-gestion et d’auto-évaluation du bien-être psychologique
  • Outiller les jeunes et les intervenants de premières lignes en leurs offrant les connaissances nécessaires à l’appréhension et à la compréhension des difficultés psychologiques des jeunes immigrants francophones spécifiquement
  • Proposer l’initiative aux jeunes en Colombie-Britannique ainsi qu’en Alberta, dans des écoles et des collèges

 

 

La sécurité et la confidentialité sont notre priorité absolue. Conformément aux normes de santé canadiennes, les informations de l’application sont stockées au Canada et cryptées.

 

Disponible sur Apple Store et Google Play

Application 100% gratuite

 

 

 

Depuis le lancement du projet en Novembre 2019, nous avons invité un panel de jeunes à tester l’application et son contenu pendant plusieurs mois. Nous avons ensuite mené des groupes de discussions afin de recueillir les commentaires et les suggestions de ces jeunes utilisateurs. Nous nous sommes alors concentrés sur l’amélioration de l’application et le développement des ressources en prenant en compte les données recueillies lors de nos différentes rencontres avec les testeurs, les intervenants et les familles. Nous avons bien sûr dû nous adapter à la pandémie de COVID-19 qui a frappé le monde.

Nos équipes travaillent désormais sur le développement de nouvelles ressources plus adaptées et plus spécifiques. Nous prenons en compte les impacts de la crise sanitaire ainsi que les commentaires et les demandes de nos testeurs afin de mettre au point des contenus répondant aux besoins des jeunes immigrants francophones. Nous espérons également pouvoir héberger ces ressources sur les sites internet des grandes institutions de la santé mentale des jeunes en C-. B. très bientôt.

Dates clés à venir:

Octobre 2020 : Prise de contact avec les partenaires en C.-B. et AB afin de leur présenter le projet.

Novembre et Décembre 2020 : Début de l’identification des jeunes éligibles (immigrants francophones de 13 à 25 ans) qui souhaitent utiliser l’application et s’embarquer sur le projet dès janvier 2021.

Janvier 2021 : Lancement de la phase pilote en C-. B. et en Alberta. Nous inviterons alors tous les volontaires à utiliser l’application ainsi que nos ressources pour une période d’environ six mois. Les jeunes participants les plus actifs durant cette période seront récompensés avec des certificats de participation et des cartes cadeaux.

Mars 2021 : Première réunion du Comité de Recherche de la phase pilote (non obligatoire, sélection de quelques représentants parmi les jeunes, parents et intervenants) afin de préparer au mieux les rencontres et groupes de discussion qui auront lieux en Juin 2021.

Juin 2021 : Organisation des discussions de groupe en C.-B. et AB avec les enfants, les parents et les intervenants scolaires. Ces rencontres nous permettront de recueillir des données importantes dans l’évolution du projet pour l’amélioration de l’app et des ressources déjà disponibles et l’identification de celles à créer.

Septembre 2021 : Début de la seconde vague de test. Embarquement de plus de jeunes utilisateurs volontaires sur le projet. Les personnes déjà volontaires pourront continuer à utiliser l’application. Nous animerons également différents groupes d’échanges et de discussions autour de l’application et de son contenu afin de recueillir les nouvelles idées, suggestions et remarques.

Mars 2022 : Dernières rencontres et discussions de groupe des participants testeurs. Comité de recherche final. Préparation de la phase 2 du projet.