Actualités
retour au blog
Nouvelles sur la santé en français mai 21, 2019

Prendre soin de sa santé et prévenir les risques reliés aux feux de forêt

Les changements climatiques sont la force motrice des feux de forêt qui ravagent la Colombie-Britannique. Les températures anormalement élevées et une sécheresse plus sévère les dernières années, ont rendu la surveillance des départs de feux et leur contrôle beaucoup plus difficile. L’expansion des feux a atteint des records en termes de superficies ; plus de 2,5 millions d’hectares ont été en proie aux flammes. La province a même décrété l’état d’urgence et a évacuée des milliers de personnes au cours des deux derniers étés.

 

LES EFFETS DE LA FUMÉE SUR LA SANTÉ

Les effets que la fumée peuvent avoir sur votre santé sont déterminés par divers facteurs tels que la durée d’exposition, la concentration de fumée dans l’air et certaines prédispositions à développer des maladies respiratoires. La sensibilité varie d’une personne à l’autre dépendamment de l’âge, de l’état de santé, de facteurs épigénétiques et de la sensibilité à la fumée.

Au même titre que pour la fumée du tabac, la fumée provenant des feux de forêt est toxique. Elle crée des particules fines qui atteignent les muqueuses et provoquent des irritations des yeux, du nez, de la gorge et des sinus. La fumée peut également déclencher des maux de tête et des allergies, réduire la fonction pulmonaire, en particulier chez les enfants, et accroître le risque de crise cardiaque. Les plus petites particules, quant à elles, s’attaquent au système respiratoire en pénétrant dans les bronches et les poumons induisant un processus inflammatoire qui peut provoquer des maladies ou difficultés respiratoires graves.

 

QUI EST LE PLUS TOUCHÉ PAR CES FUMÉES?

Les personnes les plus réactives aux effets nocifs de la fumée sont les enfants, les aînés et les personnes qui vivent avec le diabète, des maladies cardiaques ou pulmonaires comme l’asthme, la bronchite chronique, etc. De plus, les personnes qui pratiquent régulièrement des activités sportives extérieures sont plus vulnérables car leur respiration est plus profonde et rapide.

 

RECOMMANDATIONS

Lorsque la fumée est présente dans l’environnement, il est recommandé d’éviter les activités physiques extérieures trop exigeantes. On demande aussi de contacter votre fournisseur de soins de santé si vous avez des difficultés à respirer, une douleur ou un inconfort à la poitrine et une irritation ou une toux soudaine.

 

Voici d’autres conseils à suivre :

– Rester au frais et boire beaucoup de liquide

– Garder les fenêtres fermées pour ne pas laisser entrer l’air pollué

– Trouver un endroit bien ventilé

– Si vous disposez de purificateurs d’air ambiant équipés de filtres à haute efficacité pour les particules de l’air (HEPA), allumez-les

– Si vous n’avez pas d’air climatisé, passez du temps dans un endroit public qui en possède un

– Surveillez de près les personnes à risque, et plus particulièrement celles vivant seules ; les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques peuvent être plus vulnérables à la chaleur ou à la fumée

– Évitez la fumée de cigarette

– Si vous êtes dans une voiture, gardez les vitres fermées et mettez le système de ventilation au mode « recyclage de l’air »

– Quand la pollution est particulièrement élevée, portez un masque si vous devez aller à l’extérieur

 

QUAND DOIS-JE CONSULTER?

Il est important d’être à l’écoute des signaux envoyés par votre corps, notamment si vous êtes atteint d’une maladie chronique respiratoire. Si vous ressentez l’un des symptômes suivants, il est important de consulter rapidement un médecin :

– une toux persistante ou s’aggravant

– un essoufflement plus important que d’habitude

– une douleur ou une oppression dans la poitrine

– une faiblesse ou une fatigue importante

 

Composez le 811, n’hésitez pas à téléphoner HealthLink BC (www.healthlinkbc.ca) si vous avez des questions sur votre santé. Vous pourrez communiquer avec un-e infimier-ère qui répondra à vos questions et vous dirigera vers des ressources adaptées en français. Ce service est disponible gratuitement, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

 

SANTÉ MENTALE DES PERSONNES ÉVACUÉES

Selon un psychiatre qui est venu en aide aux victimes des feux de Fort McMurray en Alberta, les personnes évacuées peuvent être victimes de stress post-traumatiques et de détresse psychologique. Ces personnes vivent un stress intense et des ressources ont été mises en place pour les aider à ce niveau. La Croix-Rouge propose de l’aide et un soutien psychologique en français est offert dans les centres d’évacuation. Des ressources sont aussi offertes par HealthLink B.C. en appelant au 811.

 

AUTRES RENSEIGNEMENTS

Pour rester informé sur les conditions locales, les prévisions météorologiques, la fumée des feux de forêt, les risques pour la santé, etc., consultez les sites internet suivants:

Côte air santé : Colombie-Britannique

Statut des feux de forêt en Colombie-Britannique

Carte interactive des feux de forêt

Croix-Rouge Canadienne