Actualités
retour au blog
Ressources communautaires janvier 26, 2021

Ressources pour la santé sexuelle et l’avortement en Colombie-Britannique

Ressources pour la santé sexuelle

Action Canada pour la santé et les droits sexuels est un organisme de bienfaisance progressiste et pro-choix voué à la promotion et à la défense de la santé et des droits sexuels et génésiques au Canada et dans le monde. L’organisation offre des ressources pour la santé sexuelle, comme des informations sur les infections transmises sexuellement, où se trouvent les cliniques d’avortement et une ligne d’accès 24 heures sur 24 qui donne de l’information et du soutien en matière de santé sexuelle par téléphone ou texto.

GetCheckedOnline est un nouveau moyen facile de dépister les infections transmissibles sexuellement (ITS) en Colombie-Britannique. En quelques étapes, vous pouvez créer un formulaire de laboratoire, vous rendre sur un site LifeLabs participant pour donner vos échantillons et obtenir vos résultats en ligne ou par téléphone. GetCheckedOnline est disponible dans six LifeLabs dans la régie Vancouver Coastal Health, dans un LifeLabs dans la régie Fraser Health, dans cinq LifeLabs dans la régie Island Health et dans quatre LifeLabs dans la régie Interior Health.

*Service et site web disponibles en anglais

 

Avortement

Si vous êtes un résident de la Colombie-Britannique et possèdez un Medical Service Plan (MSP) valide, votre avortement sera entièrement couvert.

Plusieurs cliniques, médecins et hôpitaux dans toute la province offrent ces services. Des conseils sur les options de grossesse, la procédure elle-même, la contraception et d’autres sujets sont disponibles dans la plupart des cliniques et par le biais de l’une de ces lignes d’information sans frais:

 

Pregnancy Options Services – 1-888-875-3163 ou 604-875-3163

Ce service fournit des informations, des ressources et une orientation pour tous les services d’avortement, y compris les conseils offerts aux résidents de la Colombie-Britannique.

 

Sex Sense Line – 1-800-SEX-SENSE (1-800-739-7367) ou 604-731-7803

Ce service offre des informations générales sur la santé sexuelle et reproductive, ainsi qu’une orientation vers des ressources dans toute la province.

 

Action Canada – 1-888-642-2725

Un numéro confidentiel sans frais accessible 24h sur 24 partout au Canada qui offre une écoute téléphonique et de l’information touchant à la santé sexuelle et reproductive, incluant les choix de services qui s’offrent en cas de grossesse.

Pour plus d’informations, veuillez visiter Options for Sexual Health et BC Women’s Hospital & Health Centre (en anglais).

Les femmes peuvent s’adresser elles-mêmes à l’une des cliniques d’avortement de la Colombie-Britannique ou appeler la ligne d’information sur les options en matière de grossesse pour être orientées vers un médecin de leur région. Pour plus d’informations, consultez votre prestataire de soins de santé ou appelez l’un des numéros ci-dessus pour discuter de votre situation personnelle et des options qui s’offrent à vous.

L’avortement est plus sûr lorsqu’il est pratiqué le plus tôt possible pendant la grossesse. En Colombie-Britannique, l’avortement médical, qui utilise des médicaments pour provoquer l’avortement, peut être pratiqué jusqu’à 7 semaines après la dernière période de menstruation. L’avortement chirurgical peut être pratiqué à partir de la 5ème semaine après la dernière période de menstruation jusqu’à la 20ème semaine de grossesse. L’intervention chirurgicale est plus sûre lorsqu’elle est pratiquée au cours des 12 à 14 premières semaines de grossesse.

 

BC Women’s Hospital – CARE Program

Services d’avortement

Avortement médical :

  • Disponible pour une femme jusqu’à 63 jours à compter du début de ses dernières périodes menstruelles.
  • Une procédure de cabinet médical dans laquelle 2 médicaments (mifépristone – misoprostol) sont donnés à la femme pour empêcher la grossesse de se développer. La mifépristone appartient à la classe des médicaments appelés modulateurs des récepteurs de la progestérone. Elle agit en perturbant le fonctionnement de l’hormone progestérone dans l’organisme. Le misoprostol appartient à la classe des médicaments appelés prostaglandines. Il provoque des contractions musculaires dans l’utérus, un relâchement de l’ouverture du col de l’utérus et une desquamation de l’endomètre.
  • Certaines femmes choisissent un avortement médical afin d’éviter une procédure chirurgicale, et sont à l’aise avec un processus qui peut prendre plusieurs jours, et un rendez-vous de suivi au cabinet du médecin avant que l’avortement ne soit considéré comme terminé.
  • Si un avortement médical ne fonctionne pas (1-2% des cas), la femme devra subir une intervention chirurgicale pour vider l’utérus.

*Le CARE Program ne fournit pas actuellement d’avortements médicaux.Visitez Willow Clinic, Everywoman’s Health Centre ou Prochoice.org pour obtenir des informations sur les avortements médicaux.

Avortement par aspiration manuelle :

  • Cette intervention chirurgicale peut être pratiquée jusqu’à neuf semaines après le premier jour des dernières menstruations, ou jusqu’à sept semaines après la conception (confirmée par une échographie).
  • La femme reçoit des médicaments antidouleur légers et un anesthésique local est utilisé pour geler le col de l’utérus. Un petit tube attaché à une seringue est utilisé pour vider l’utérus.
  • Cette procédure est également très sûre et nécessite deux visites au cabinet du médecin.

À quoi s’attendre?

Avortement avant 12 semaines :

  • Après votre enregistrement, vous verrez un conseiller qui vous fournira des informations, des conseils pour la prise de décision (si nécessaire) et des informations sur la contraception. Le conseiller examinera avec vous le formulaire de consentement. Une fois que vous aurez signé le formulaire, vous serez admis dans la zone de pré-procédure.
  • Une infirmière passera en revue vos antécédents et vous fournira les médicaments nécessaires avant l’intervention (un médicament contre la douleur légère et un antibiotique). On vous insérera un petit tube intraveineux (pour d’autres médicaments destinés à contrôler la douleur et l’anxiété). On vous fera une prise de sang pour déterminer votre groupe sanguin (pour vérifier le facteur Rh).
  • Dans la salle d’intervention, le médecin examinera vos antécédents et s’assurera que vous êtes à l’aise pour procéder à l’avortement.
  • Un anesthésique local sera utilisé pour engourdir votre col de l’utérus et des médicaments pour vous maintenir à l’aise seront administrés par le tube intraveineux. Une échographie peut être effectuée à ce moment-là, pour donner des informations sur la taille et/ou l’âge de la grossesse. Des tests de dépistage des infections sexuellement transmissibles (telles que la chlamydia et la gonorrhée) seront également effectués avant l’avortement.
  • L’ouverture de votre col de l’utérus sera légèrement dilatée et un petit tube de succion sera utilisé pour retirer le contenu de votre utérus. Cette partie de la procédure dure environ cinq minutes.
  • Une fois l’avortement terminé, vous serez escortée jusqu’à la salle de réveil où vous vous reposerez pendant 30 à 60 minutes, après quoi vous pourrez quitter la clinique.

Avortement après 12 semaines :

  • Le CARE Program propose des avortements jusqu’à la 25e semaine de grossesse.
  • Un avortement après la 12e semaine de grossesse (2e trimestre) peut nécessiter deux à trois jours de rendez-vous. Selon la distance qui vous sépare de Vancouver, vous devrez peut-être vous organiser pour rester à Vancouver pendant deux ou trois nuits. Comme la grossesse est plus développée après 12 semaines, une étape supplémentaire est nécessaire pour préparer le col de l’utérus à la procédure d’avortement. Selon le nombre de semaines de grossesse, un ou deux jours avant l’avortement, vous vous présenterez à la clinique et vous verrez le conseiller comme pour un avortement du premier trimestre.
    • Après avoir signé le formulaire de consentement, on vous administre des antibiotiques et on vous fera une prise de sang pour tester le facteur Rhésus.
    • Dans la salle d’opération, une échographie et des tests de dépistage des infections sexuellement transmissibles seront effectués, après quoi un petit dispositif appelé dilatateur cervical sera placé dans l’ouverture de votre col de l’utérus. Les dilatateurs cervicaux absorbent l’humidité et se dilatent lentement, en dilatant doucement l’ouverture du col de l’utérus ou les 24 heures suivantes.
    • Il est important que vous soyez certaine de votre décision d’avorter avant que les dilatateurs cervicaux ne soient insérés. Si vous changez d’avis, il y a un risque de fausse-couche et d’infection lorsque ceux-ci sont retirés sans que l’avortement soit pratiqué.
    • Le jour de l’avortement, vous serez enregistrée et une infirmière vous placera un petit tube intraveineux dans le bras (pour les médicaments qui soulagent la douleur).
    • Comme on vous a inséré des dilatateurs cervicaux, votre col de l’utérus sera préparé pour l’intervention, qui implique l’utilisation d’un succion et de petits instruments pour vider l’utérus.
    • Après vous être reposée dans la salle de réveil et lorsque vous serez prête, vous pourrez quitter la clinique.