crise des opioides août 8, 2017

D’où vient la crise des opioïdes ?

La Colombie Britannique fait face à une des pires crises de santé publique de son histoire, une crise causée par les opioïdes. Selon les dernières données du B.C. Coroners Service, elle est en voie de faire plus de 1400 morts d’ici la fin de l’année 2017. Pour comprendre comment la situation évolue, voici une mise en contexte de la crise des opioïdes et ce qu’on sait sur le fentanyl.

Les opioïdes; l’origine d’une crise

Un opioïde est une drogue analgésique comme l’héroïne, le fentanyl, la morphine, la codéine ou encore l’oxycodone. Certaines de ses drogues sont ou ont été prescrites pour diminuer la douleur de patients atteints de problèmes de santé chroniques ou du cancer. Pour ceux qui deviennent dépendants, le sentiment d’euphorie est un effet très recherché de ces drogues, mais elles peuvent toutefois mener à des surdoses mortelles.

Il y a à peine 15 ans, la moyenne d’overdoses mortelles était de 204 par année en C-B. Comment a-t-on pu se rendre à des chiffres aussi alarmants tels que les 931 morts de 2016 ?

L’origine de la crise débute dans les années 1990, une période où les opioïdes commencent à être prescrits plus généralement pour soulager les douleurs chroniques. Avec notamment l’OxyContin, un oxycodone, ce type de drogue se popularise et apparaît peu à peu dans les pharmacies à la maison, ce qui entraîne des utilisations davantage récréatives.

Cet usage plus répandu des opioïdes va provoquer une forte dépendance chez certains  consommateurs qui se sont ensuite tournés vers des drogues comme l’héroïne qui sont vendues illégalement dans la rue.

Avec la consommation de plus en plus fréquente des opioïdes à des fins non médicaux et dans des contextes non contrôlés, les surdoses et les décès s’accumulent et entraînent une crise à l’échelle nationale. La province la plus touchée est de loin la Colombie-Britannique. De 2015 à 2016, on y observe une hausse de 80% du nombre de décès liés à une surdose et les plus récents rapports n’envisagent aucune amélioration de la situation pour le moment.

Le fentanyl; principal meurtrier de la crise

Le fentanyl est l’opioïde dont on entend le plus souvent parler dans cette crise et est jusqu’à 100 fois plus puissant que la morphine. Le fentanyl est vendu illégalement et provient principalement de laboratoires clandestins en Chine. De plus, il est très accessible sur l’internet. On le voit sous forme de comprimés, en poudre, en liquide et il est inodore et sans goût.

Une des raisons de sa popularité est son coût moins important comparativement à l’héroïne. C’est aussi une alternative profitable pour les revendeurs qui le mélange avec d’autres drogues, à l’exception de la marijuana. Les mélanges avec l’héroïne sont d’ailleurs très courants et provoquent une forte dépendance.

Ces mélanges sont une des causes des nombreux décès observés dans la crise des opioïdes puisqu’une très petite quantité suffit pour déclencher une surdose. C’est d’ailleurs un problème qui touche aussi les jeunes. Des adolescents et adolescentes comme Heather McLean décède après avoir consommé de la cocaïne ou une autre drogue mélangé au fentanyl.

Les autres noms attribués au fentanyl sont : Apache, China Girl, China White, Dance Fever, Friend, Goodfella, Green beans, Jackpot, Murder 8, Shady 80s, TNT et Tango and Cash.

Pour savoir comment aborder le sujet avec vos enfants, veuillez cliquer ici.

Pour obtenir plus d’informations sur le naloxone, un antidote administré lors des surdoses, veuillez cliquer ici.