Actualités
retour au blog
Nouvelles décembre 9, 2015

COMMUNIQUÉ : Un discours du Trône positif pour la santé en français

Un discours du Trône positif pour la santé en français

Ottawa, 9 décembre 2015 – La Société Santé en français salue le gouvernement libéral pour un discours du Trône positif pour la santé en français au Canada. La Société continuera à travailler de concert avec Santé Canada et les gouvernements provinciaux et territoriaux pour assurer ensemble un meilleur accès à des services de santé en français pour les communautés francophones et acadienne vivant en situation minoritaire.

Vers un nouvel Accord sur la santé avec les provinces et territoires

·         La SSF souligne l’importance d’un nouvel Accord sur la santé avec les provinces et territoires, touchant entre autres les soins à domiciles et la santé mentale.

·         Le gouvernement fédéral est invité à tenir compte des communautés de langues officielles vivant en situation minoritaire au sein de ce nouvel Accord.

·         En particulier, une communication claire entre le professionnel et le client est essentielle, autant en matière de santé mentale que de soins à domiciles.

·         La SSF souhaite que le nouvel Accord cherche à réduire les barrières linguistiques, pour améliorer la qualité des services et l’état de santé des populations.

Un engagement renouvelé pour les langues officielles

·         La SSF est satisfaite de constater que le gouvernement libéral encouragera l’utilisation des langues officielles.

·         La SSF souhaite voir cet engagement se refléter dans les relations intergouvernementales et dans le nouvel Accord sur la santé.

·         La SSF salue les investissements annoncés dans les industries culturelles qui ont un effet positif sur la vitalité des communautés francophones.

Vers un consentement éclairé?

·         Le gouvernement n’aborde pas la question de l’aide médicale à mourir dans le discours du Trône.

·         Cependant, la question du consentement éclairé est primordiale lorsque des barrières linguistiques sont présentes entre le client et le système de santé.

·         La SSF espère que le gouvernement fédéral établira des critères clairs en matière de consentement éclairé et de communication client-professionnel entourant l’aide médicale à mourir.

Citation de Dr Aurel Schofield, président de la Société Santé en français :

« Nous sommes heureux que le gouvernement Trudeau souhaite poursuivre l’engagement du fédéral envers les communautés de langues officielles en situation minoritaire. La collaboration avec les provinces et territoires, grâce à un nouvel Accord sur la santé, est absolument essentielle dans la prestation de services de santé de qualité pour les communautés francophones du Canada. La Société Santé en français est un fier partenaire du gouvernement fédéral depuis bientôt 15 ans et souhaite appuyer le nouveau gouvernement dans ses démarches. »

-30-

La Société Santé en français et les réseaux de santé en français contribuent activement à l’épanouissement en santé des communautés francophones et acadienne vivant en milieu minoritaire dans un système de santé de qualité, respectueux de leurs valeurs culturelles, sociales et linguistiques.