tremblement-de-terre-2 juin 5, 2016

Que faire PENDANT un tremblement de terre?

Il est important de se préparer aux pires éventualités pour réduire les risques. Il est intéressant de commencer par travailler avec vos proches et vos collègues sur des scénarios possibles et vos réponses.
Vous trouverez des pistes dans notre article Tremblement de terre – comment me préparer.

L’endroit que vous allez choisir et le comportement à adopter dépendent de votre environnement immédiat.

Si vous êtes à l’intérieur :

– Lorsque vous sentez un tremblement de terre, ABRITEZ-VOUS sous un meuble. COUVREZ votre tête et votre cou. AGRIPPEZ-VOUS à l’objet sous lequel vous êtes réfugié.

Éloignez-vous des fenêtres et des étagères supportant des objets lourds.

– Si vous ne pouvez pas vous réfugier sous un meuble solide, mettez-vous en position accroupie ou étendez-vous le long d’un mur intérieur.

– Si vous êtes en fauteuil roulant : Verrouillez les roues et protégez le derrière de votre tête et de votre cou.

– Si vous êtes au lit : Restez-y et protégez votre tête avec un oreiller, à moins que vous vous trouviez sous un objet lourd qui pourrait tomber sur vous. Dans ce cas, déplacez-vous vers l’espace sécuritaire le plus près.

– Si vous êtes dans un immeuble : Restez-y.

– Si vous êtes dans un ascenseur : Pressez le bouton de chaque étage et sortez le plus vite possible.

– Si vous êtes dans un couloir, mettez-vous en position accroupie le long d’un mur intérieur.

– Ne vous tenez pas dans l’embrasure d’une porte. Celle-ci pourrait se rabattre sur vous et vous blesser.

– Si vous êtes en chaise roulante, verrouillez les roues et protégez-vous le cou et la tête.

Si vous êtes à l’extérieur :

– Éloignez-vous des lignes électriques, des immeubles et du rivage.

– Si vous êtes dans un véhicule : Rangez votre véhicule sur le côté et restez à l’intérieur. Si vous avez besoin d’aide, indiquez-le au moyen d’une pancarte sur laquelle vous aurez écrit « À L’AIDE ».

Une fois les secousses passées, souvenez-vous de plusieurs choses: un séisme est souvent suivi de secousses secondaires (les répliques) et on peut créer des sur-accidents par mégarde.
Prenez le temps d’étudier les consignes de sécurité pour vous préparer à l’après-tremblement de terre.

 

Retrouvez nos dossiers sur le même sujet :

Plus de ressources sur le site de la « Grande Secousse » ou sur La croix Rouge Canadienne